Formation continue

Plantes envahissantes

Formations

pe5

Elisabeth Groeneveld


Des formations en atelier

Les formations sont offertes sous forme d’ateliers. Les formateurs présentent, à l’aide de diaporamas bien illustrés (remis aux participants), les différentes techniques qui peuvent être utilisées pour lutter contre des plantes envahissantes. Les méthodes mécaniques (arrachage, fauche, etc.), physiques (inondation, bâchage, brûlage, etc.), chimiques (herbicides) et biologiques (plantes compétitrices) sont abordées pour toutes les espèces, avec l’aide de multiples exemples, la plupart en provenance du Québec. Du temps est consacré aux échanges entre les participants et les formateurs et au réseautage. Les participants sont invités à soumettre aux formateurs, avant les ateliers, leurs propres problèmes d’invasions de plantes. Les formateurs examinent les cas soumis et les abordent lors des ateliers.

Du présentiel ou des webinaires

Les formations d’une durée d’une journée (roseau commun, berce du Caucase) sont données en présentiel. Dans le cas de la berce du Caucase, l’après-midi est consacrée à une visite de terrain avec démonstration de techniques d’éradication (lorsque la formation se fait dans la région de Québec). Les formations d’une demi-journée (herbe à poux, impatiente, nerpruns, renouée du Japon, myriophylle en épi) sont données en présentiel ou en mode webinaire.

À Montréal, à Québec ou en région

Les formations ont la plupart du temps lieu à Montréal (Jardin botanique) ou à Québec (Université Laval), mais elles sont aussi dispensées en région à la demande, si le nombre de participants le justifie. En région et à ce jour, des formations ont été dispensées à Lévis – Saint-Isidore (berce du Caucase, renouée du Japon), Rimouski (berce du Caucase, herbe à poux), Sainte-Aurélie (myriophylle en épi) et Sherbrooke (berce du Caucase). Informez-vous des possibilités de formation en région en contactant le coordonnateur des formations, Claude Lavoie.

Des formations destinées à tout le monde

Les formations sont destinées aux gestionnaires de l’environnement (fonction publique et parapublique fédérale, provinciale ou municipale, organisations non gouvernementales) et aux employés de firmes de consultants (environnement, génie) qui sont aux prises avec un problème de plantes envahissantes. Elles sont particulièrement bien adaptées aux fonctions publiques municipales qui sont souvent, avec leurs citoyens, sur la ligne de front de la lutte aux plantes envahissantes. Les étudiants universitaires ou en techniques en sciences naturelles sont aussi les bienvenus. La formation est adaptée à un public très diversifié (techniciens, professionnels, chercheurs). Une formation de base en sciences naturelles n’est pas absolument requise.

Des formations reconnues à prix raisonnable

Les formations sont reconnues par la Direction générale de la formation continue de l’Université Laval. Elles sont offertes à un coût très compétitif, bien plus abordable que les autres activités de formations continues d’une durée comparable offertes par les universités québécoises. La totalité des modestes profits générés par les formations est réinvestie dans les mises à jour et dans la création de nouvelles formations. Le coût payé par les participants inclut le matériel didactique, le repas du midi (s’il y a lieu), le transport vers les sites de démonstration (s’il y a lieu) et les rafraîchissements lors des pauses. Cela ne comprend pas le coût du stationnement. Chaque participant reçoit une attestation officielle délivrée par l’Université Laval sous forme d’unités d’éducation continue, dont le nombre varie selon la durée de la formation choisie.

Quelques témoignages de participants

« J’ai particulièrement apprécié le professionnalisme et la qualité scientifique des formateurs, l’originalité des méthodes abordées, la pertinence des études de cas, le fait que les formateurs soulevaient les doutes raisonnables et nécessaires quant à la validité scientifique des données présentées et le partage de cas particuliers qui permettent de découvrir des techniques nouvelles ou qui offrent des pistes de solutions pour les cas particuliers vécus. »

« Mon coup de cœur : la grande sensibilité des formateurs aux difficultés rencontrées par les participants et leur contact personnalisé et attentif. »

« Cette formation m’a apporté beaucoup plus que ce que j’espérais. Les portions théoriques sur la biologie des espèces sont passionnantes et nous incitent à voir d’un nouvel œil les situations rencontrées sur le terrain. Le partage de l’expertise et la revue des méthodes d’intervention nous permettent non seulement d’avoir un meilleur jugement quant aux actions à privilégier, mais ouvrent également nos horizons et fait germer de nouvelles idées. J’en suis ressortie avec quantité de nouvelles idées tant pour les interventions d’éradication et de contrôle que pour les moyens de sensibilisation et les méthodes d’inventaires. »

Formation

Programmes d'études

La Faculté

© 2017 Tous droits réservés.
Responsable : Claude Lavoie claude.lavoie@esad.ulaval.ca